VIETNAM - Yên Bái

Le Conseil départemental du Val-de-Marne et le Comité populaire de la province de Yên Bái au Vietnam sont engagés dans une coopération décentralisée depuis 1995. De nombreux projets ont été menés dans les domaines de la santé, de l’eau et de l’assainissement, de la culture, de la francophonie, du développement rural, du développement économique et du développement touristique.

Naissance du projet

Origine du projet

Le Conseil départemental du Val-de-Marne et le Comité populaire de la province de Yên Bái au Vietnam sont engagés dans une coopération décentralisée depuis 1996.
Après des projets dans le cadre d’une coopération hospitalière (protocole d’état franco-vietnamien) de nombreux projets ont été menés dans les domaines de la santé, de l’eau et de l’assainissement, de la culture, de la francophonie, du développement rural, du développement économique et du développement touristique.

Ces dernières années, les partenaires se sont notamment engagés dans ces projets des domaines de l’eau et de l’assainissement :

  • Appui au laboratoire du Centre provincial de prévention de la santé (CPPS) pour mettre en place une démarche qualité et obtenir l’accréditation à la norme TCVN ISO 17025.
  • Adduction d’eau potable, assainissement et appui institutionnel à la gestion du service de l’eau dans les communes de An Thinh et Yen Phu, district de Van Yen, province de Yên Bái.
    Participation du SIAAP pour 47 296 euros.

Tous ces projets se sont conclus de manière positive et ont permis aux partenaires de mieux connaître les besoins de la province dans ces domaines.
La convention cadre de coopération décentralisée signée entre le Conseil départemental du Val-de-Marne et le Comité populaire de la province de Yên Bái pour la période 2014-2019 met à nouveau l’accent sur les projets dans le domaine de l’environnement en définissant de nouvelles modalités d’accompagnement dans les priorités des politiques en matière d’eau et d’assainissement.

L’appui à la réalisation d’un Schéma directeur d’assainissement permet de sortir d’une logique ponctuelle d’appui à des projets d’infrastructure sans vision globale et stratégique de l’assainissement.
L’expérience du département du Val-de-Marne sur un projet similaire dans le cadre de sa coopération en Palestine a démontré l’effet vertueux de ce type de démarche.

Contexte

Les acteurs franciliens ont pu constater, au cours de projets de coopération décentralisée menés au sein de collectivités vietnamiennes, les besoins communs de leurs partenaires concernant le renforcement des capacités techniques, mais aussi administratives en matière de gestion des services publics d'eau et d'assainissement. Par ailleurs, une forte demande de partage d'expériences a été exprimée par ces mêmes partenaires (sur l'exploitation et la maintenance des stations d'épuration, sur la gestion des fuites dans les réseaux...).

En 2009, une convention a été signée entre la Région Île-de France, les conseils départementaux de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, l'Institut des Métiers de la Ville d'Hanoï et le SIAAP permettant ainsi au projet AVEC de voir le jour.
Une deuxième convention a été signée en 2012 entre les mêmes partenaires pour une deuxième phase de deux ans.
En Octobre 2016, le projet sera poursuivi pour 3 nouvelles années selon des modalités différentes tenant compte de l’évaluation réalisée en 2014.

Partenaires et référents locaux

  • Le Conseil départemental du Val-de-Marne assure l’appui à la maîtrise d’ouvrage de la Province de Yên Bái dans la mise en œuvre du projet, il assure également la mobilisation des partenaires techniques et financiers comme le SIAAP
  • Le Comité populaire de la province de Yên Bái et son service de la construction assure la maîtrise d’ouvrage du projet et la mobilisation des populations locales autours des activités mises en œuvre.

Descriptif du projet

La réalisation d’un Schéma directeur d’assainissement est une nécessité croissante pour la population bénéficiaire de la ville de Yên Bái. Ce schéma permettra de définir une stratégie pour la collecte et le traitement des eaux usées.

 

Objectifs spécifiques

  • Permettre à la province de Yên Bái de disposer d’une vision prospective des actions à engager dans le domaine de l’assainissement pour un meilleur service rendu aux habitants et une meilleure préservation des milieux naturels et des ressources en eau
  • Avoir une analyse technico-financière concernant les investissements à faire
  • Obtenir des financements pour réaliser les travaux préconisés dans le schéma directeur
  • Réaliser des travaux pour créer et améliorer des réseaux de collecte des eaux usées et des eaux de pluie
  • Réaliser des travaux pour le traitement des eaux
  • Renforcer le service public de l’assainissement
  • Améliorer l’hygiène par une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux des services provinciaux et des habitants
  • Connaitre les points de pollution
  • Recenser les industriels et les pollutions spécifiques
  • Qualifier la qualité des eaux des lacs et assurer le suivi de cette qualité
  • Préserver les milieux naturels.

 

Résultats attendus

  • Le Comité populaire de la province de Yên Bái dispose d’un état des lieux complet des réseaux existants et de leur fonctionnement sur la Ville, ainsi que des éventuels impacts sur l’environnement
  • Le Comité populaire de la province de Yên Bái a aussi un état des lieux des besoins en matière de collecte et de traitement des eaux usées en fonction du développement urbain et démographique de la ville de Yên Bái estimé et planifié à l’horizon 2030
  • Le Comité populaire de la province de Yên Bái dispose d’un état des lieux des dysfonctionnements liés à la gestion des eaux pluviales
  • Le Comité populaire de la province de Yên Bái dispose d’un Schéma directeur pour l’assainissement de la ville de Yên Bái sous forme de préconisations hiérarchisées (en fonction de critères à préciser avec le partenaire) et budgétées de travaux, d’actions et de formations pour : améliorer et développer les réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, mettre en place un système de traitement, mettre en place un service public de l’assainissement prenant en compte : La protection du milieu naturel, l’efficacité de son fonctionnement ainsi qu’une gestion optimale, la qualité du service rendu aux usagers, incluant la sensibilisation de ces usagers aux enjeux environnementaux dans un contexte fortement marqué par le dérèglement climatique.

 

Les équipes du département de la construction s’approprient progressivement la méthodologie de l’étude et deviennent de plus en plus autonomes sur le suivi du bureau d’études.

Les principales activités du projet : 

  • Assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation du cahier des charges et le pré-diagnostic (recueil des données, identification des données manquantes)
  • Réalisation d’une étude-diagnostic qui permettra de définir l’état des lieux du système d’assainissement existant
  • Réalisation du schéma directeur de l’assainissement de la ville de Yên Bái (eaux usées et eaux pluviales) sur la base de l’étude-diagnostic et comprenant des préconisations de travaux et actions (hiérarchisés et budgétés) à mettre en œuvre à l’horizon 2030
  • Actions de communication auprès du grand public sur les enjeux environnementaux
  • Actions de renforcement des capacités.

 

Le SIAAP a investi entre 2014 et 2015 : 47 296 euros et investira 80 000 euros entre 2016 et 2018 soit en totalité 127 296 euros.

Avancement du projet

La convention a été signée aux Assisses le 18 septembre 2016 pour un montant de 80 000 euros pour le SIAAP sur 2 ans.

La désignation de l'AMO est en cours.
Elle aura pour mission d’établir le cahier des charges pour choisir bureau d’étude qui réalisera le schéma Directeur.

L’étude durera 6 mois. Une aide du MAEDI a été sollicitée en février 2016 et a été accordée en août 2016.

Une subvention de l’Agence de L’eau Seine Normandie est en cours d’examen avant fin 2016.

Chiffres clés - VIETNAM

Superficie : 331 698 km²

Population : 89 571 130 hab.

Revenu moyen par habitant : 548

Accès moyen à l'assainissement : 75 %

Localisation

Info plus

Les partenaires ont souhaité mettre en place des techniques très simples d’assainissement afin de garantir une maintenance accessible et à moindre coût.
Ce choix, adapté aux savoir-faire locaux, devrait pouvoir être reproduit dans d’autres provinces du Vietnam.