NIGER - Maradi

La ville de Maradi, pôle économique du Niger à proximité de la frontière avec le Nigéria, est notamment constituée d’un noyau ancien de quartiers très denses où la concentration de population conjuguée à une absence d’infrastructures d’assainissement génèrent une situation extrêmement insalubre.

Naissance du projet

Origine du projet

En visite pour inaugurer les réalisations obtenues dans le cadre de la coopération avec Tessaoua, le Président du SIAAP a rencontré le Président de la ville de Maradi qui l’a sollicité pour qu’un partenariat soit engagé dans le domaine de l’assainissement.

Contexte

Situé à 650 km vers l’Est de Niamey, capitale du Niger, et seulement 50 km de la frontière avec le Nigéria, la ville de Maradi est une cité historique née vers 1805 après la chute de Birnin Katsina (Nigeria). La ville de Maradi est aujourd’hui le chef-lieu du sultanat de Katsina, mais surtout un carrefour économique de la région.

En matière d'assainissement, la situation de la ville est très dégradée. Les rues servent de dépotoir et de zone de lagunage. La ville est confrontée à une demande pressante des populations pour l’amélioration de leur cadre de vie en matière de salubrité.

En 2010, une première convention de partenariat d’une durée de 3 ans a été signée entre Maradi et le SIAAP. Elle a été prolongée par avenant en 2014 pour permettre d’achever les activités prévues.

En 2013, l’AIMF a rejoint le partenariat par un apport financier de 150 000 euros sur 3 ans permettant à la ville de Maradi de s’équiper pour améliorer la gestion des déchets solides. Cette amélioration passe par la construction de charrettes pour la collecte des ordures, la construction de quais de transit facilitant l’acheminement des déchets vers une décharge.

Partenaires et référents locaux

  • L’ONG RAIL- Niger (Réseau d’Appui aux initiatives de Développement Local), opérateur du projet, a appuyé la mairie dans son rôle de maître d’ouvrage
  • La ville de Maradi assure la maîtrise d’ouvrage du projet
  • L’Association Internationales des Maires Francophones contribue financièrement pour la mise en place d’un volet de gestion des déchets solides.

Descriptif du projet

Le projet s’inscrit dans une démarche d’appui à la maîtrise d’ouvrage de la ville de Maradi accompagnée par l’ONG RAIL Niger impliquant une mobilisation accrue des agents techniques municipaux dans sa mise en œuvre.

Ce projet prévoit aussi :

  • L’équipement des quartiers les plus pauvres et denses en ouvrages d’assainissement : latrines, puisards, bac à lessives, douches
  • La construction et la réhabilitation des latrines dans 11 établissements scolaires de la ville
  • L’assainissement du pourtour des bornes fontaines
  • La formation des fontainiers, des maçons locaux et des vidangeurs
  • La sensibilisation des riverains des bornes fontaines assainies
  • Des études préalables pour évaluer la pertinence de mettre en place un système simplifié d’assainissement collectif appelé "mini-égout" pour connecter les équipements sanitaires des familles à des canalisations de faible diamètre raccordées à une fosse de décantation.

Dépenses engagées par le SIAAP entre 2010 et 2016 : 475 000 euros

Avancement du projet

Le projet a été réalisé en totalité. Seules les études concernant le mini-égout ne sont pas allées aussi loin qu’escompté du fait de nombreux facteurs défavorables à l’installation de ce système.

La construction de latrines-puisards dans les quartiers insalubres a permis d’améliorer considérablement la propreté des rues et de réduire de façon visible la présence d’eau stagnante à l’origine de nombreuses maladies.

Le projet fait l’objet d’une évaluation et d’une capitalisation en 2016 afin de partager cette expérience alliant assainissement liquide et assainissement solide. Il sera présenté lors de l’Assemblée générale de l’AIMF à Beyrouth en septembre 2016.

Chiffres clés - NIGER

Superficie : 1 267 000 km2

Population : 15 878 271 hab.

Revenu moyen par habitant : 229

Accès moyen à l’assainissement : 9 %

Localisation

Info plus

Le SIAAP, l’AESN et l’AFD ont co-financé la réalisation d’un guide sur le service d’assainissement par Mini-égout afin d’évaluer les contextes urbains favorables à l’implantation de cette approche alternative d’assainissement collectif.
Cette étude réalisée par le PS Eau est basée sur de nombreuses études de cas menées dans le monde.
Ce guide est désormais un outil précieux pour avancer dans le projet d’assainissement des quartiers denses de Maradi. Consulter le guide sur le site du PS-Eau